pianiste_RVB 140x140

 

 

Objectifs

Atteindre en quelques années un bon niveau global de pratique musicale : acquérir une technique de base au piano, savoir lire une partition où les accords sont écrits sous forme de chiffrages (système jazz et musiques actuelles), savoir jouer « à l’oreille », comprendre les notions élémentaires de la théorie musicale, s’initier à l’improvisation et à la composition musicale.
Tout comme dans l’activité MUSIC & KEYS, les techniques de la production musicale sont enseignées dans cet atelier, ce qui permet de stimuler l’apprentissage. Les équipements audio logiciels et matériels sont donc utilisés pour construire et faire sonner des œuvres musicales allant du solo à la partition orchestrale.

Public

  • 12 – 14 ans
  • 14 – 17 ans

Organisation

Durée et rythme : séances hebdomadaires de 1h 30 mn

Taille du groupe : 3 à 4 participants

Créneaux :

  • mercredi 14h30 – 16h //  16h15 – 17h45  //  18h – 19h30
  • jeudi 18h – 19h30

Prérequis

Aucun prérequis n’est demandé pour démarrer.
Si le participant n’est pas débutant, il est orienté vers un groupe constitué d’autres participants non débutants.


Programme – déroulement de la séance

Partie « Piano » de l’activité :

Un certain nombre de morceaux sont choisis pour l’intérêt de leur partie de piano (ou autre type de clavier). L’attention est alors particulièrement portée sur la façon dont cette partie de piano est construite, puis sur les doigtés et la méthode de travail pour arriver à la jouer correctement sur le clavier du piano*. L’activité s’adressant à des pianistes débutants, les parties de piano à travailler ne sont pas difficiles techniquement, même si elles réclament tout de même un peu de travail.
Après un temps d’acquisitions théoriques, on aborde des partitions donnant à lire des accords chiffrés.

* les pianos sont numériques. Chaque participant dispose d’un piano numérique individuel qui contient 5 octaves. Ce sont des claviers « toucher léger » (contrairement au toucher lourd le toucher léger n’imite pas la sensation de mécanisme à marteaux d’un vrai piano). Les touches sont de même grandeur que celles d’un vrai piano.

Partie MAO de l’activité :

« MAO » pour « Musique Assistée par Ordinateur ».
Une fois la partie de piano travaillée et à peu près « dans les doigts », il s’agit de l’enregistrer dans l’ordinateur (avec le logiciel LOGIC) avec le moins possible de corrections à faire à la souris. Puis, on reconstitue l’orchestration du morceau au moyen d’autres pistes d’instruments, et/ou en enregistrant des pistes audio (voix, instruments réels), comme dans l’atelier MUSIC & KEYS. Au choix, l’élève peut choisir de construire une composition personnelle plutôt que de reproduire le morceau travaillé.

Partie « FM » de l’activité :

« FM » pour « Formation Musicale ». L’objectif de cette partie de l’activité c’est que l’élève mette en place un travail pour développer sur le long terme et de façon autonome les apprentissages musicaux fondamentaux.

Les axes de travail de la FM sont les suivants :

1- Initiation aux exercices de ear training visant à développer la capacité à identifier à l’oreille les notes et les accords de toute séquence musicale, notamment grâce au logiciel Ear Master Pro (licence offerte aux participants le temps de leur période d’apprentissage avec l’Atelier 440).
Le but ultime du ear training c’est de pouvoir goûter au plaisir de jouer d’un instrument sans dépendre d’une partition mais en jouant « à l’oreille », que ce soient des morceaux existants ou bien des improvisations.
Le ear training consiste aussi à développer son sens du rythme par l’analyse rythmique.

2- Approfondissement des connaissances théoriques utiles à la composition, et initiation à l’analyse musicale pour favoriser une progression autonome. Cet axe de travail vient compléter le travail du ear training pour nourrir les idées des esprits créatifs portés sur la composition musicale.

3- Lecture de partitions : la priorité est donnée à la compréhension du « chiffrage » des accords selon la nomenclature utilisée en jazz & musiques actuelles. Concernant le solfège à proprement parler, c’est-à-dire la connaissance des symboles graphiques de la notation musicale « classique » (et l’activité consistant à les lire) ; on solfie calmement, et uniquement à travers les partitions données à jouer ou à analyser. Le temps de l’activité n’est jamais consacré à faire des exercices de solfège que certains anciens élèves de conservatoires ont pu vivre parfois avec anxiété…


Tarifs

690 € par participant pour 26 séances de 1h30