COURS DE BASSE

Groupes de 4 élèves

COURS DE BASSE

Groupes de 4 élèves
Accueil/Ecole de musique/Cours de basse électrique

Organisation

Les cours de chant et d’instrument ont en commun les 4 principes d’organisation suivants :

C’est l’un des points clés de la pédagogie de l’Atelier 440 : accueillir les élèves par petits groupes, afin de dispenser un enseignement de proximité. L’effectif maximum pour chaque groupe est ainsi de 4 participants. Grâce à cela, chaque élève est réellement accompagné, écouté, et obtient des réponses et une aide sur ses problématiques individuelles, en rapport avec son projet artistique personnel.

Et en même temps, le cours s’appuie aussi sur la dynamique du collectif, profitable à tous. Il permet en effet de s’enrichir des enseignements donnés en réponse aux questionnements soulevés par les autres et auxquels on n’aurait pas pensé dans le contexte de sa pratique personnelle.

Avant le démarrage des cours de chant ou d’instrument, les candidats doivent passer une audition qui sert à déterminer leur niveau parmi les 4 suivants :

  1. débutant
  2. initié (niveau de départ du cursus performance)
  3. confirmé
  4. avancé

Ces 4 niveaux donnent lieu à un programme sur 4 années scolaires. Chaque année scolaire démarre en novembre et se termine en juillet, à l’exception de l’année 2020 – 2021, lors de laquelle les cours de chant / instrument ne commencent qu’en janvier 2021.

Un(e) musicien(ne) déjà expérimenté(e) peut accéder directement à la partie du programme correspondant au niveau “confirmé” ou au niveau “avancé”. Ainsi, le programme proposé est pour elle/lui plus réduit (nécessitant moins d’années scolaires pour être achevé).

L’issue du niveau « avancé » correspond à une aptitude globale, technique et artistique, qui permet à l’élève d’évoluer dans un milieu musical professionnel et d’y être apprécié pour ses qualités musicales.

Au cours de chaque année scolaire, l’enseignant stimule la progression des élèves avec des objectifs de compétences graduels. Ceux-ci sont des exercices à réaliser ou des morceaux à interpréter, avec à la clé, régulièrement, une évaluation pour observer si chaque objectif technique et artistique a été atteint.

Ce fonctionnement permet plus facilement à l’élève d’estimer  la quantité et la qualité de travail à fournir pour chaque étape du programme. Et cette approche par incréments favorise le maintien de son énergie tout au long du parcours d’apprentissage.

En fin d’année scolaire, une analyse est faite des progrès accomplis, et des compétences techniques et artistiques présentées. En fonction du bilan des évaluations, l’enseignant valide le passage au niveau supérieur (ou l’obtention du certificat de fin de cursus). Ou bien, le cas échéant, il invite l’élève à reprendre un cours du même niveau.

Dans le cas d’une reprise du cours l’année suivant au même niveau que l’année écoulée (passage au niveau supérieur non validé), le répertoire change et l’élève travaille donc des morceaux différents.

L’enseignant propose un répertoire qui met en œuvre les techniques les plus courantes de son instrument, essentiellement dans les musiques actuelles.
Ce répertoire vise à explorer la versatilité de l’instrument (ou de la voix, concernant les cours de chant) et valorise la variété des esthétiques dans lesquelles il/elle peut s’illustrer. D’autre part, l’Atelier 440 est un lieu très ouvert à toutes les esthétiques musicales, donc il peut aussi être proposé des explorations d’esthétiques (et de techniques) au-delà des musiques actuelles : jazz, musique classique, musique du monde, musique de film.

Les morceaux travaillés en cours sont choisis par l’enseignant en fonction des objectifs pédagogiques qu’il a fixés. La liste de base, recommandée par l’enseignant, peut éventuellement être modifiée en fonction des styles désirés par les élèves, dès lors que les nouveaux morceaux choisis sont toujours compatibles avec les objectifs pédagogiques.

L’atelier d’ensemble est une activité optionnelle, indépendante des cours de chant ou d’instrument (ou de tout autre cours de l’Atelier 440).

Cet atelier accueille tous les musiciens chanteurs et instrumentistes, qu’ils suivent ou non des cours d’instrument ou de chant à l’Atelier 440.

Cette activité hebdomadaire, de 90 mn par semaine, mélange des musiciens aux différentes compétences instrumentales (chant, guitare, piano, basse, batterie) pour former des groupes d’au moins 3 membres. Les élèves sont coachés par les enseignants des cours de chant et d’instrument (qui interviennent à tour de rôle). Ils apprennent à travailler efficacement ensemble. L’objectif est de monter un répertoire de quelques morceaux, et la finalité est de pouvoir se produire en concert.

L’Atelier d’ensemble est l’occasion pour les élèves de différents groupes (inscrits en cours de chant, ou d’instrument ou de composition)  et pour les musiciens extérieurs (qui ne suivent pas de cours à l’Atelier 440) de se rencontrer et de pratiquer la musique ensemble.

Le coût de l’inscription à l’atelier d’ensemble vient en supplément du coût de l’inscription aux autres cours.

> Plus d’infos sur l’atelier d’ensemble

Approche pédagogique

Enseignant : Nicolas MARSOL

L’une de mes premières préoccupations est de transmettre le plaisir de jouer de la basse.

La basse est, par essence, un instrument “accompagnateur”, qui a pour vocation de s’intégrer à un groupe. Mais elle est aussi un instrument passionnant dans le jeu en solo. Il me plait beaucoup de la faire découvrir également sous cet angle.

Au croisement du rythme, de l’harmonie, et de la mélodie, la basse est dans l’arrangement musical un véritable pilier. Ce rôle central, offre au bassiste un poste clé pour stimuler l’interaction entre les musiciens, surtout dans les musiques actuelles et le jazz, où les parties instrumentales et vocales ne sont jamais vraiment figées mais possèdent une bonne part d’invention et d’improvisation.
Aussi, le cours de basse électrique met l’accent sur la concentration, la précision : quand comment et quoi jouer.

La culture musicale doit aussi être éclectique. Il est important, voire même indispensable pour un bassiste d’aujourd’hui, de développer son “vocabulaire instrumental” dans de nombreuses esthétiques des musiques actuelles, comme on apprendrait à parler différentes langues et à appréhender différentes cultures.

Concernant la technique instrumentale, le cours de basse electrique se focalise tout d’abord sur la posture et le relâchement, la dynamique de danse (sans les pas !), la précision du geste et les différentes techniques d’attaque de la corde (doigts, médiator, pouce, slap …)

Concernant les outils et la méthode : en nous appuyant sur la lecture (clé de fa, clé de sol), nous effectuons des exercices avec le métronome et des boîtes à rythmes afin de parfaire le tempo. Nous étudions ou révisons les bases de l’harmonie, indispensables au bassiste (gammes, accords, modes …)

A l’aide d’écoutes, nous explorons le style, le son, le placement rythmique et harmonique des bassistes les plus représentatifs (jazz, rock, reggae, funk , latin …). Toutes ces options sont données à expérimenter lors du cours de basse électrique, afin d’en faire soi-même sa propre synthèse, puis trouver son propre phrasé, ses propres rythmes, chercher et enfin révéler sa propre voie.

En savoir plus sur Nicolas MARSOL, enseignant du cours de basse électrique

Quand ? Quelle durée ? Quel tarif ?

Le cours de basse électrique est un programme de 37 heures et 30 mn de formation sur 25 semaines (par année), de janvier 2021 à juillet 2021.

Formulaire de contact

La formation vous intéresse ? Écrivez-nous pour être rappelé

    L’Atelier 440 en 9 valeurs clés

    Petits groupes d’élèves

    Engagement artistique

    Objectifs de production

    Modernité

    Ouverture culturelle

    Théorie et pratique corrélées

    Bonnes énergies

    Repères de progression

    Quartier agréable