Cours de mixage

Un cours de 2 heures hebdo consacré au mixage
Accueil/Ecole de musique/Cours de mixage

Pour qui ?

Le cours de mixage s’adresse aux musicien(ne)s souhaitant s’orienter vers l’auto-production de leurs compositions musicales, ou de leurs performances enregistrées.

Ou à tout(e) personne s’orientant vers une activité de production musicale et de réalisation sonore.

Le mixage, c’est quoi ?

Littéralement, le mot mixage qui vient de l’anglais (to mix) veut dire le mélange. En réalité ce mot désigne à la fois deux idées.

#1 le mixage est d’une part, le résultat produit par le mélange de différents enregistrements sonores qu’on écoute tous simultanément, donc mélangés.

#2 le mixage est, d’autre part, l’opération consistant à agir sur certains paramètres pour contrôler le bon équilibre de ce produit, et même pour lui donner un caractère sonore spécifique.

Le résultat produit donne généralement lieu à la génération d’un fichier audio stéréo. C’est ce fichier qui est alors destiné à être diffusé, distribué, commercialisé etc.

Ce fichier est intitulé le « Master », et il est la propriété du producteur qui a financé les opérations pour aboutir à sa matérialisation (paiement des artistes, des techniciens, location ou achat des équipements nécessaires). Autrefois ce Master prenait la forme d’une bande magnétique, aujourd’hui il est quasiment toujours dématérialisé, dès sa création.

L’usage courant du terme « mixage » par les musiciens et ceux qui les entourent (producteurs, techniciens et réalisateurs sonores) lui donne donc une signification bien plus large que le le seul « contrôle des volumes d’écoute » des différentes pistes sonores lors de leur lecture simultanée.

D’une part il s’agit d’appliquer des traitements sonores à certaines pistes ou à certains fragments enregistrés. Ceux-ci ont différentes vocations. Il peut s’agir de corriger des défauts de la prise de son. Il peut s’agir de transformer l’élément enregistré afin de lui donner une nouvelle sonorité. Ce dernier aspect peut servir à simplement le rendre plus intelligible à l’intérieur de l’ensemble du mixage. Ou bien il sert à lui donner un caractère spécial pouvant aller jusqu’à une transformation radicale très éloignée du son naturel.

D’autre part, l’objectif final est de chercher à donner au Master une « couleur sonore » globale particulière. Notamment, le réalisateur sonore peut choisir de trouver un équilibre original basé sur la mise en avant de certaines parties instrumentales ou vocales. Ainsi, il peut créer, à l’instar d’une image photographique, une sensation de plans sonores nivelés (arrière plan, premier plan etc.). Il travaille aussi sur la répartition des sources sonores dans l’image stéréophonique. C’est à dire la simulation de l’espace physique tridimensionnel dans lequel on localise chaque son. Il peut choisir d’utiliser de façon assez ostensible la sonorité d’une réverbération, d’un filtrage des fréquences, d’effets originaux divers.

Programme

Le cours s’articule en 3 axes :

  • écoute & analyse
  • étude des traitements sonores
  • travaux pratiques.

Cette dernière partie peut prendre appui alternativement sur des sources sonores fournies par l’enseignant ou sur d’autres fournies par les élèves (leurs prises de sons personnelles par exemple).

Des évaluations permettent de faire le point sur les compétences acquises ou en cours d’acquisition.

Et le mastering ?

Le mastering désigne les dernières opérations du mixage. Celles-ci sont effectuées sur la piste master de la console de mixage, à partir de laquelle sera généré le fichier master. Il s’agit alors d’appliquer des traitements sur cette piste afin que le master produit soit par exemple plus constant sur tel ou tel aspect sonore. La question de la destination du produit (plateforme de streaming, club, radio, spectacle vivant etc.) est déterminante dans les choix à faire.
Le mastering est aussi entendu comme le contrôle de l’homogénéité en volume ou en couleur sonore de tout un album, contenant plusieurs masters.

Aucune connaissance n’est prérequise pour être admis dans cette formation toutefois il est utile d’avoir déjà un peu d’expérience musicale (pratique instrumentale ou composition idéalement), une bonne ouverture par sa culture musicale, et un bon sens de l’organisation.

Équipement requis

Il est préférable de pouvoir prolonger chez soi le bénéfice des cours en disposant d’un ordinateur et d’un logiciel séquenceur (Logic, Protools, Studio One, Ableton Live, Cubase…). Lors du travail du mixage, pour l’écoute (monitoring) il est préférable d’utiliser des enceintes de studio de proximité plutôt qu’un casque audio.

  • Les cours utilisent la vidéo-projection sur grand écran, et le son est diffusé sur des enceintes Focal Solo6 (y compris pour les ordinateurs des élèves, lorsqu’il s’agit d’écouter et regarder leurs réalisations).
  • L’Atelier 440 met à la disposition des participants, pendant les cours (sur place) et pour chacun d’eux, un ordinateur Apple Mac Mini i7 muni du logiciel Apple Logic Pro et Ableton Live, une interface Audient id4 et un casque audio.
  • Et pour un usage collectif, du matériel de prise de son : un micro large membrane Se Electronics Z5600 et un préampli Millenia.
  • Dans le module Mixage les logiciels privilégiés sont Logic Pro (Apple), et les très qualitatifs plug-in Alliance.

GUILLAUME FEYLER
le vendredi de 14h à 16h

AMBROISE BORET
le mardi de 10h30 à 12h30

  • Au coeur de Paris, dans le quartier agréable de la rue de Bretagne (3e arrondissement).
  • La salle : une surface d’environ 30 m², hauteur sous plafond de 3,50 m et une belle lumière naturelle donnée par cinq grandes fenêtres en 2e étage.

Quand ? Quelle durée ? Quel tarif ?

L’Atelier 440 vous propose un programme de 56 heures de formation pendant 28 semaines, de fin novembre à début juillet.

Formulaire de contact

La formation vous intéresse ? Écrivez-nous pour être rappelé

    L’Atelier 440 en 9 valeurs clés

    Petits groupes d’élèves

    Engagement artistique

    Objectifs de production

    Modernité

    Ouverture culturelle

    Théorie et pratique corrélées

    Bonnes énergies

    Repères de progression

    Quartier agréable