Cours de synthèse sonore

Un cours de 90 minutes hebdo consacré à la synthèse sonore
Accueil/Ecole de musique/Cours de synthèse sonore

Pour qui ?

Le cours de synthèse sonore s’adresse à tou(te)s les musicien(ne)s souhaitant singulariser les sonorités instrumentales de leurs compositions ou de leurs performances scéniques. Cet aspect n’est pas l’exclusivité des artistes de « musique électronique » !

La synthèse sonore, c’est quoi ?

Tout le monde connait les synthétiseurs ou tout au moins en a entendu parler. Pour dire les choses simplement, la synthèse sonore c’est le travail de recherche de textures sonores que l’on fait avec ces machines. Et aujourd’hui, les synthétiseurs sont, au choix, des logiciels, ou des équipements matériels (mais qui embarquent quoi qu’il en soit des logiciels). Grâce à la synthèse sonore, le paysage de la production musicale se modifie à une vitesse sans cesse grandissante depuis les années 1970.

La recherche de nouveaux timbres était, il y a longtemps, le domaine exclusif de l’orchestrateur. Celui-ci cherchait des assemblages inédits de différents instruments acoustiques ou électro-acoustiques pour créer « l’inouï ». La synthèse sonore a révolutionné cette recherche. Aujourd’hui, bien des artistes, quelles que soient leurs esthétiques musicales, et bien au-delà des seules « musiques électroniques », trouvent une façon de caractériser leur identité en partie grâce à la synthèse sonore.
Il y a de la synthèse sonore dans tous les courants esthétiques de la musique. Certains la marient même avec des genres musicaux traditionnellement acoustiques, comme le tango ou la musique de film symphonique.

Un son synthétique, c’est un son qui provient d’un calcul.
Ce calcul définit une forme d’onde que le haut parleur d’une enceinte reproduit par un mouvement d’oscillation périodique analogue à cette forme. Ainsi le haut parleur génère un son.

Ce calcul s’appuie sur un modèle mathématique.
Par exemple, un modèle simple est la forme du sinus (ou la sinusoïde). Cette forme est une équation mathématique connue en algèbre : sinus (x), ressemblant à des « montagnes russes » bien lisses et bien régulières. Le synthétiseur commande au haut parleur de la reproduire en faisant des allers-retours lisses et réguliers. Et cela donne littéralement ce qu’on appelle un « son pur ».  Cet exemple est simple, mais généralement les synthétiseurs calculent des sons biens plus inédits (ou plutôt inouïs) à forme bien plus complexe. D’ailleurs ces sons peuvent parfois être très gourmands en ressources processeur ! Il est donc utile, lorsqu’on se lance dans la synthèse sonore, de s’équiper d’un ordinateur avec un processeur relativement puissant.

Le son synthétique ne s’appuie aucunement sur la lecture d’un fichier audio, excepté dans le cas particulier de la synthèse granulaire ou dans celui des sons « hybrides », mélangeant échantillons sonores et synthèse.

Programme

Le cours s’articule en 3 axes :

  • écoute & analyse
  • étude des différents types de synthèse sonore
  • travaux pratiques.

Cette dernière partie peut notamment proposer de reproduire des textures sonores entendues dans diverses productions existantes.

Des évaluations permettent de faire le point sur les compétences acquises ou en cours d’acquisition.

« Certains marient la synthèse sonore avec des genres musicaux traditionnellement acoustiques, comme le tango ou la musique de film symphonique.”

Aucune connaissance n’est prérequise pour être admis dans cette formation toutefois il est utile d’avoir déjà un peu d’expérience musicale (pratique instrumentale ou composition idéalement). Il n’est pas nécessaire non plus d’avoir « l’esprit mathématique », toutefois, quelques aspects peuvent réclamer un peu de capacité d’abstraction. Le seul trait de caractère vraiment essentiel, c’est d’aimer le son et sa recherche de timbres nouveaux.

Équipement requis

Il est préférable de pouvoir prolonger chez soi le bénéfice des cours en disposant d’un ordinateur et de quelques uns des synthétiseurs logiciels utilisés en cours (mentionnés dans l’onglet décrivant les moyens mis à disposition).

  • Les cours utilisent la vidéo-projection sur grand écran, et le son est diffusé sur des enceintes Focal Solo6 (y compris pour les ordinateurs des élèves, lorsqu’il s’agit d’écouter et regarder leurs réalisations).
  • L’Atelier 440 met à la disposition des participants, pendant les cours (sur place) et pour chacun d’eux, un ordinateur Apple Mac Mini i7 muni des logiciels mentionnés plus bas, une interface Audient id4 et un casque audio.
  • Et pour un usage collectif, du matériel de prise de son : un micro large membrane Se Electronics Z5600 et un préampli Millenia.

Dans le cours de synthèse sonore, les logiciels privilégiés sont

  •  Logic Pro (Apple), ou Live (Ableton) et leurs synthétiseurs natifs
  • Reaktor (Native Instruments) et son environnement modulaire
  • Les plug-in Alliance pour le traitement sonore
  • Au coeur de Paris, dans le quartier agréable de la rue de Bretagne (3e arrondissement).
  • La salle : une surface d’environ 30 m² , hauteur sous plafond de 3,50 m et une belle lumière naturelle donnée par cinq grandes fenêtres en 2e étage.
  • Et bientôt disponible aussi en cours à distance (contacter l’Atelier 440 pour davantage d’informations)

Quand ? Quelle durée ? Quel tarif ?

L’Atelier 440 vous propose un programme de 42 heures

Formulaire de contact

La formation vous intéresse ? Écrivez-nous pour être rappelé

    L’Atelier 440 en 9 valeurs clés

    Petits groupes d’élèves

    Engagement artistique

    Objectifs de production

    Modernité

    Ouverture culturelle

    Théorie et pratique corrélées

    Bonnes énergies

    Repères de progression

    Quartier agréable