Alice ORPHEUS

auteur-compositeur et réalisateur musical né en 1976

Cours de composition / arrangement / production musicale pour les esthétiques Hip-Hop et Electro

Ce module de cours est proposé dans le Cursus pro Composition musicale – niveau 2

 

PARCOURS

J’ai commencé la musique par la musique classique. Lors de ma jeune adolescence, je fais mes premiers pas dans le gypsy jazz avec les héritiers de Django Reinhartd à Samois/seine et me produis en tant que violoniste et altiste dans le répertoire classique des églises et des salles de concerts. De cette époque, je conserve un profond attachement aux structures et à l’harmonie de la musique classique, mais aussi à l’amour de la performance.

Après deux médailles d’or de conservatoire j’étudie la philosophie et l’histoire de l’art à la Sorbonne (Paris), et entre au prestigieux New England Conservatory (Boston, MA) en tant qu’altiste classique et compositeur de jazz.

C’est à cette époque  qu’en me plongeant dans le gospel des églises noires américaines et l’atmosphère des bars de blues incertains, je découvre et éprouve un sens de la soul qui ne me quittera jamais. C’est aussi durant cette période que je participe à des sessions en tant que « keyboardist » pour des groupes de hip hop de Jackson et Jamaica Plane, ou la 808 et J Dilla étaient l’occasion de bien des discussions.

Pendant près de 20 années, je fréquente les conservatoires américains, avec comme mentors Paul Bley, Hankus Netsky, William Fitzpatrick ou Ran Blake et je vis de concerts de soul, de jazz et de musique classique. Puis je choisis d’étudier, cette fois seul, le répertoire de la pop et les partitions d’orchestre de la musique du 19eme siècle en me retirant en Nouvelle Zélande. Bien que ce soit une sorte de retraite je reste « connecté au monde » grâce à un poste de professeur de songwriting à l’université d’Auckland (NZ). C’est à cette époque qu’arrive ma première commande privée en tant que compositeur.

Au cours de mes recherches sur la pop et le rock, je découvre la musique électronique. Il est alors évident que je passerai ma vie à chercher, à expérimenter et à créer. De retour en France en 2009 j’enregistre le premier de 3 maxis dans un label de deep house, Komplex de Deep.

C’est à Londres que je m’intéresse de plus près à la production hip hop,  inspiré autant par la créativité d’un Tyler the Creator ou d’un Asap Rocky, que par les productions Rnb/ Rap du Mayback de 2012 , le coté dépouillé de 2 Chainz, ou l’aspect lyrique d’un Travis Scott. La production hip hop, devient alors un nouveau domaine de recherche.

C’est en les amenant à une connaissance mêlant avec équilibre l’harmonie, l’histoire du hip hop et de la production musicale, que j’aide des jeunes producteurs à devenir précis dans leurs choix.